Le recrutement dans une agence - Étienne Dastou
Étienne Dastou

Étudiant en théologie, la quête de ma spiritualité n’est pas mon unique passion: je suis aussi un grand fan de la technologie. C’est pourquoi – en plus de mes études - j’agis aussi comme programmeur à temps partiel dans une agence. C’est une façon pour moi d’être en contact avec le futur. Dans ce blogue, vous aurez sûrement l’occasion de me lire: parlant de mon travail ou de ces livres interminables que je suis en train d’apprendre.

Le recrutement dans une agence

Le recrutement dans une agence - Étienne Dastou

Je tenais absolument à accompagner une de mes sœurs, qui allait s’inscrire dans une agence placement infirmier. Je ne savais réellement de quoi il s’agissait, mais je savais surtout qu’elle tenait absolument à ce que je l’accompagne. Elle travaillait depuis près de trois ans dans un hôpital, et elle avait vu beaucoup de ses collègues infirmières, quitter le réseau hospitalier, pour s’intégrer dans une agence de placement. Elle avait mesuré le pour et le contre depuis un moment, et s’était rendu compte qu’elle avait tout intérêt, pour son bien-être, de travailler auprès d’une agence. Son salaire serait bien plus élevé, son temps de travail beaucoup plus réduit, et elle aurait aussi le droit de choisir son secteur. À première vue, tout était parfait. Nous étions reçus par une standardiste, qui lui demanda de remplir un premier formulaire. Elle devait par la suite, répondre à un autre questionnaire relatif à ses connaissances antérieures, et à son savoir-faire en actif. Elle recevrait rendez-vous une première entrevue, afin de faire un résumé de toutes les réponses qu’elle avait inscrites sur son questionnaire, pour espérer ensuite, une autre entrevue avec un recruteur. C’était seulement à partir de ce moment, qu’elle saurait exactement ce qu’elle pouvait espérer comme salaire, et connaître ces nouvelles conditions de travail.

Ma foi, je trouvais cela pas trop mal. Elle allait subir plusieurs tests, et devrait répondre à plusieurs questionnaires avant d’être recruté. Elle aurait par la suite, une certaine indépendance de travail, tant au niveau des horaires, que pour la situation géographique. Elle allait ainsi pouvoir bénéficier de beaucoup plus de temps de repos, tout en bénéficiant d’un salaire conséquent, lui permettant une certaine aisance, ce qu’elle ne pouvait espérer en tant qu’infirmière dans un hôpital public. Elle me rappela 10 jours plus tard, pour me crier au téléphone, qu’elle avait été acceptée, et qu’elle allait enfin pouvoir vivre beaucoup plus sainement, et aisément qu’auparavant. Elle pensait déjà à déménager pour pouvoir se rapprocher du centre-ville, et bénéficier d’une facilité de déplacement dans les divers hôpitaux du secteur qu’elle avait choisi. Elle semblait avoir trouvé son chemin, du moins, pour les 10 prochaines années. J’espérais vivement qu’il m’arrive aussi la même opportunité dans ma carrière, et de pouvoir trouver une agence qui puisse reconnaître mon talent et mon savoir-faire, afin que je puisse exercer mon métier dans les meilleures conditions possibles, tout en bénéficiant d’un bon salaire et d’un temps de vie honorable. Tout le monde ne peut pas espérer avoir la même chance.