Le meilleur bois de chauffage - Étienne Dastou
Étienne Dastou

Étudiant en théologie, la quête de ma spiritualité n’est pas mon unique passion: je suis aussi un grand fan de la technologie. C’est pourquoi – en plus de mes études - j’agis aussi comme programmeur à temps partiel dans une agence. C’est une façon pour moi d’être en contact avec le futur. Dans ce blogue, vous aurez sûrement l’occasion de me lire: parlant de mon travail ou de ces livres interminables que je suis en train d’apprendre.

Le meilleur bois de chauffage

Sur un blogue, j’ai lu un article concernant la qualité du bois à brûler dans une cheminée à insert. J’ai acquis cette nouveauté, car la réfection de la maison a été nécessaire. Ma conjointe s’est occupée de trouver une entreprise capable de construire de belles armoires. Mon beau-frère a fait venir un professionnel carreleur. Mon père a mis tous ses amis en alerte pour que je puisse avoir la baignoire de mes rêves. Une décoratrice, connue de mes amis, a donné la dernière touche aux aménagements. Après plusieurs mois de travaux incessants, nous retrouvions la tranquillité de notre logis. Les changements avaient apporté un plus grand confort et nous avons profité de ce moment de quiétude. Dans mon enthousiasme, j’avais même prévu de construire une piscine, couverte. J’ai reporté ce projet à plus tard. Une cousine de ma conjointe est passée quelques jours, au mois de mai dernier.

Elle avait eu une peine d’amour et elle voulait se ressourcer dans un lieu calme. Nous lui avons tout de suite proposé de prendre la chambre d’ami, située dans une annexe. Une cuisine et une salle de bains tout aussi jolie, qui avait été faite par un fabricant de salle de bain Québec, ajoutent au charme de ce logement. Quand Hélène a découvert tous les aménagements que nous avions faits, elle m’a envoyé un lien vers ce site explicatif sur les bûches et les cheminées. J’ai donc découvert que le chêne était le meilleur combustible. Il doit être sec, c’est-à-dire qu’il sera resté au repos, après avoir été débité, pendant au moins deux ans. La couleur intérieure de la bûche renseigne sur la sève encore présente à l’intérieur. Pour garder le bois longtemps, un bûcher est à prévoir. J’avais déjà pensé à cette installation et mon neveu m’avait aidé à la construire.

Mon problème, en tant que débutant, était d’avoir les meilleurs prix pour des bûches déjà coupées à une dimension correcte. Je ne peux pas mettre de trop longs morceaux, car ils ne rentreraient pas dans le foyer fermé. Hélène a été adorable et très discrète. Elle n’a même pas voulu que je m’occupe du ménage. Je lui ai dit qu’elle pouvait revenir quand elle le souhaitait. Elle avait un teint plus frais et des yeux plus pétillants, lorsqu’elle est repartie. Elle a changé totalement d’objectifs et elle s’est tournée vers une autre activité professionnelle. Ce revirement ne m’a pas surpris, car j’avais parlé avec elle durant son séjour, et je savais qu’elle voulait se reconvertir.