Le ciel et la lune - Étienne Dastou
Étienne Dastou

Étudiant en théologie, la quête de ma spiritualité n’est pas mon unique passion: je suis aussi un grand fan de la technologie. C’est pourquoi – en plus de mes études - j’agis aussi comme programmeur à temps partiel dans une agence. C’est une façon pour moi d’être en contact avec le futur. Dans ce blogue, vous aurez sûrement l’occasion de me lire: parlant de mon travail ou de ces livres interminables que je suis en train d’apprendre.

Le ciel et la lune

Le ciel et la lune - Étienne Dastou

Elle veut une formation d'injection de Botox.  Je ne comprends tellement pas cette femme ! Pourquoi a-t-elle demandé ça en cadeau à son mari ?  Elle reçoit des traitements, mais pense-t-elle que ça va lui faire économiser de l’argent ? Je n’ai aucune idée ce qui lui passe par la tête.  Voudrait-elle se mettre à travailler dans ce domaine ? Elle m’assure que non, elle est trop bien à rester à la maison à rien faire.  Voilà autre chose qui me dérange : malgré qu’elle n’ait pas besoin de travailler, elle ne fait rien comme ménage, ou pour la cuisine pendant la semaine.  Elle s’occupe du lavage si un des deux a besoin d’un morceau de linge de façon « urgente » (on s’entend que ce ne sont que des vêtements), ou encore pour préparer parfois, un repas pendant le weekend.  Normalement, ils mangent dans les restaurants au moins trois fois pendant la fin de semaine, ce qui fait remonter les cheveux sur ma tête.  Ils pourraient faire autre chose que payer autant pour manger, comme au moins acheter des repas qui n’ont qu’à être réchauffés, mais ils refusent.  J’imagine que c’est le peu de vaisselle qu’ils auraient à faire qui les empêche de choisir cette solution.

Je me demande encore si la femme a tenté de demander quelque chose de dispendieux à son mari, comme un yacht ou une Rolls-Royce.  Ça ne me surprendrait pas qu’elle l’ait fait, car elle lui exige le ciel et la lune.  Je ne sais pas pourquoi il se plie à tous les caprices de madame.  C’est rare qu’il lui dise non et, normalement, ce n’est que parce qu’il ne peut pas prendre le temps d’aller l’acheter, et non parce qu’il n’en a pas les moyens.  Elle sait bien trop qu’il peut lui payer plein de choses et elle en profite.

Je crois sincèrement qu’elle a été trop gâtée en tant qu’enfant.  Je ne me demande même plus ce qu’elle fait de ses journées, elle les passe très souvent à courir les magasins avec ses amies.  Je ne pense pas que devenir sensible sur le montant qu’elle dépense pourrait devenir une réalité.  Madame veut, madame reçoit.  C’est tout.

Et moi, pendant ce temps, je travaille fort pour me procurer le peu que j’ai.  Je ne cherche pas à en gagner plus, car j’ai tout ce dont j’ai besoin en plus de quelques petites gâteries de temps à autre.  C’est assez pour moi.