La plus belle saison de l'année - Étienne Dastou
Étienne Dastou

Étudiant en théologie, la quête de ma spiritualité n’est pas mon unique passion: je suis aussi un grand fan de la technologie. C’est pourquoi – en plus de mes études - j’agis aussi comme programmeur à temps partiel dans une agence. C’est une façon pour moi d’être en contact avec le futur. Dans ce blogue, vous aurez sûrement l’occasion de me lire: parlant de mon travail ou de ces livres interminables que je suis en train d’apprendre.

La plus belle saison de l'année

La plus belle saison de l'année - Étienne Dastou

Comme tout le monde, chaque année, j'attends avec impatience l'arrivée de l'été, non seulement pour les vacances, mais bien sûr aussi pour le temps, car je n'aime vraiment pas le froid. Quand il fait beau et chaud, la vie semble plus facile, comme si les problèmes fondaient au soleil... C'est vraiment ma saison préférée.

La seule chose que je n'aime pas en été, c'est que c'est aussi la saison où mon allergie recommence. Tous les ans pendant les mois où il fait chaud, j'ai des problèmes au niveau du nez et des yeux. J'ai vraiment du mal à respirer et mes yeux sont tellement irrités, qu'ils coulent tout le temps. Mon médecin m'a appris que beaucoup de personnes étaient dans mon cas et souffraient du rhume des foins, comme on l'appelle souvent. Il m'a expliqué que cette allergie était causée par le pollen de l'herbe à poux, qui, en grande quantité, diminue la qualite de l air a Montreal et partout où cette mauvaise herbe pousse. Bien entendu, ce n'est pas une nouvelle herbe, mais les allergies sont maintenant beaucoup plus sévères à cause de la pollution, car pendant l'été les contaminants de l'air et la chaleur augmentent à la fois la quantité de pollen dans l'air et sa capacité à causer des allergies.

De mon côté, je fais tout pour limiter mon allergie à l'herbe à poux, pour pouvoir profiter malgré tout des mois d'été. Mon mari Laurent lui, ne manque jamais l'occasion de désherber notre jardin très régulièrement pour éviter que cette mauvaise herbe ne pousse. Par chance, il n'y est pas allergique, mais notre fille Cloé a également du mal à respirer quand il fait chaud. Nous gardons donc les fenêtres fermées jusqu'en début de soirée, quand la température a diminué. J'évite aussi de faire sécher le linge dehors, par peur qu'il y ait du pollen sur nos vêtements. Bien entendu, la municipalité fait également tout pour qu'il y ait le moins possible d'herbe à poux dans la ville, en particulier dans les jardins et les parcs publics.

Pour Cloé et moi, c'est assez facile de limiter notre allergie, mais pour certaines personnes, les mois d'été sont vraiment durs, car l'herbe à poux peut entraîner des crises d'asthme. C'est le cas de mon amie Monique, qui souffre énormément pendant cette saison. Pour elle, la chaleur est insupportable, pas à cause de la température, car elle adore le soleil, mais à cause du pollen qui déclenche ses crises d'asthme. Quand je pense à ce qu'elle doit endurer chaque année, j'en oublie mon allergie, car c'est vraiment rien à côté de ce que Monique souffre. Il faut vraiment qu'on fasse tout pour diminuer la pollution, pour que tout le monde puisse profiter de l'été comme il se doit...